François Ruffin, député La France insoumise de la Somme, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

François Ruffin insiste sur deux chiffres : 

  • 30 % d’oiseaux ont disparu des campagnes françaises en quinze ans
  • 70 % des insectes volants ont disparu d'Europe

Mes gosses verront-ils des hirondelles ? Elles ne font plus ni le printemps ni l’annonce des orages… 

Selon lui, Hulot offre une chance et  "Je la saisis aujourd’hui"

François de Rugy, c’est une pitrerie… Hulot a porté avec une certaine conviction une voix inquiète sur la planète. Rugy n’est pas habité par une ambition pour la planète.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Selon le député, "l’exigence de profit doit passer derrière la préservation de la nature… Ça ne veut pas dire sortir de l’économie de marché mais du capitalisme à tout va". 

Tous les projets gouvernementaux devraient passer par l’écologie. Il faut renoncer à la croissance car ce n’est plus elle qui apporte un supplément de bien-être.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

François Ruffin, l'une des personnalités les plus médiatiques de La France insoumise, a préféré rester en vacances en famille plutôt que de venir à Marseille pendant l'université d'été du mouvement. L'absence a été remarquée. Pour autant, il estime que Jean-Luc Mélenchon n'est pas en train de devenir "nationaliste" et, sur la question européenne, il ne défend pas l'idée d'une sortie française de l'Union européenne. 

Je ne suis pas pour  le "Frexit" car ce serait un destin solitaire. Je suis pour la construction, avec des pays du Sud, d'une autre solidarité. 

  • Légende du visuel principal: François Ruffin © Radio France / Anne Audigier
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.