Denis Podalydès sera ce soir dans la Cour d'Honneur à l'affiche des "Damnés" pour l'ouverture du 70ème Festival d'Avignon. Il est l'invité de Léa Salamé.

L'acteur, metteur en scène et scénariste Denis Podalydès
L'acteur, metteur en scène et scénariste Denis Podalydès © Maxppp / Josselin Clair

La Comédie Française n'était pas venue au festival d'Avignon depuis 23 ans. Événement ce soir dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes, puisque la troupe du Français ouvrira la 70ème édition du festival avec une adaptation des Damnés, le film de Visconti qui fit scandale à sa sortie en 1969.

« Les damnés » d'Ivo Van Hove en ouverture du 70ème festival d'Avignon

«La première fois où j'ai joué dans la Cour d'honneur, j'ai eu ce sentiment d’écrasement. On arrive cette fois avec une pièce d'une grande ampleur (…) je me sens beaucoup plus léger cette année. Il n'y a pas plus universaliste que la communauté artistique, des gens venant de nationalités très différentes peuvent tout à fait s'entendre et transmettre du sens. On attendait de revenir dans la Cour et avec un grand metteur en scène »

Un écho à l'actualité

« [Avec Les damnés], on ne peut pas ne pas faire le lien avec l'actualité. On est dans un moment de l'histoire européenne de grande peur, ce spectacle évoque une période de terreur (…) le sentiment que le politique est impuissant devant le mouvement de l'Histoire alors même qu'on pensait, avec l'Europe, avoir mis de grandes murailles contre l'extrémisme. Le Brexit, j'ai l'impression que c'est ni plus ni moins un triomphe populiste »

Bilan des 4 années de François Hollande

Contrat rempli ? « Pas tout à fait. Mais comme dans le théâtre il y a moins d'argent, on est plus libres de raconter ce que l'on veut. C'est curieux, la culture est une valeur revendiquée par tout le monde, néanmoins l'inquiétude est grande. J'ai été rassuré par l'accord sur les intermittents du spectacle »

Ce gouvernement a-t-il assez donné à la culture ? « J'ai tendance à penser que oui. Nous ne sommes plus dans un temps où les hommes et les femmes politiques sont des gens de lettres, ce sont plutôt des technocrates. »

Soutenir Hollande en 2017 ?

« Dans les circonstances où nous sommes, si l'on veut éviter Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, je ne vois pas d''autres candidats aujourd'hui. »

Finale de l'Euro de football dimanche 10 juillet 2016

« Je regarderai la finale quand bien même la France serait éliminée par l'Allemagne. Les passions honteuses demeurent toujours. J'ai fini par faire un coming out sur le foot. Mais dans les années 80, le foot était ce qu'il y avait le plus laid dans le sport populaire ! »

Les Damnés au festival d'Avignon : du 6 au 16 juillet 2016

Le programme de la 70ème édition du festival d'Avignon : du 6 au 24 juillet 2016

Le spectacle sera repris à la Comédie Française à partir du 24 septembre 2016

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.