Le gouverneur de la Banque de France est l'invité de Léa Salamé.

François Villeroy de Galhau Gouverneur de la Banque de France pose lors de la presentation du nouveau billet de 50 Euro
François Villeroy de Galhau Gouverneur de la Banque de France pose lors de la presentation du nouveau billet de 50 Euro © Maxppp / IP3 Press

Il a envoyé sa lettre annuelle au Président de la République sur l’économie de la France, avec ses préconisations. C'est une tradition depuis 1945.

Pour François Villeroy de Galhau, nous sommes dans un moment favorable pour la France et l'Europe car il y a une embellie économique. "Il faut le saisir pour être ambitieux et rattraper les retards français."

C'est donc une vraie reprise même si elle est modérée, la France sera autour de 1,6%

Nous pourrions viser 7% de taux de chômage.

C’est le point le taux de chômage le plus bas d’avant la crise, cela ferait 600 000 personnes qui auraient retrouvé un emploi.

Le plan d'économie d'Edouard Philippe

Le Premier ministre a annoncé 60 milliards d’économies sur les dépenses publiques.

"ça parait raisonnable, il faut une grande réforme des services publics".

Que faut il couper dans les dépenses sociales ?

Ça n’est pas à moi de choisir, il peut y avoir aussi de l’innovation dans le service public, notamment avec l’autonomie de gestion.

Pour la fonction publique, stabiliser la masse salariale, est-ce suffisant ?

"Le détail des choix ça relève du pouvoir politique ; ce qui est important pour l’équilibre économique et social, c’est d’agir sur tous les fronts, il faut être audacieux.Sur la formation pro et apprentissage on peut avoir des retours rapides, il n’y a pas plus urgent. "

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.