Raphaëlle Bacqué, grand reporter au journal "Le Monde", est l'invitée de Léa Salamé à 7h50. La journaliste, grand reporter au journal "Le Monde", publie un livre sur Karl Lagerfeld. "Kaiser Karl" parait chez Albin Michel.

Raphaelle Bacqué est l'invitée de Léa Salamé à 7h50. La journaliste grand reporter au journal "Le Monde" publie un livre sur Karl Lagarfeld. Kaiser Karl paru chez Albin Michel.

Pour la journaliste, l'enterrement de Karl Lagerfeld est "une fashion week funèbre et un enterrement raté". Elle explique que la maison  Chanel n’avait pas voulu faire une vraie cérémonie parce que lui ne le souhaitait pas. "La mort de Karl était son grand tabou. Il a vraiment très soigneusement caché son cancer. Il l'a même tenu en respect comme l'avait fait François Mitterrand."

Avant le livre de Raphaëlle Bacqué, il n’y a aucune biographie de Lagerfeld. "D’abord, explique t-elle, j’ai reconstitué sa vie de Hambourg à New York." La journaliste raconte qu'il y a une deuxième phase après sa mort, les langues se sont déliées. Elle découvre alors un "Karl plus cruel, l’homme de pouvoir."

Pendant les 30 premières années de sa gloire, "Lagerfeld ment, ne dit pas qu’il est allemand". Il a aussi voulu cacher l'histoire de son père et de ses concessions avec le régime nazi.

La journaliste découvre aussi que "celles qui ont parlé de lui avec le plus de tendresse sont les femmes des ateliers. Il a noué de fausses relations d’amitiés avec des hommes de pouvoir."

  • Légende du visuel principal: Raphaelle Bacqué © AFP / Eric Feferberg
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.