Henri Guaino, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et ancien député LR, est l'invité d'Alexandra Bensaid à 7h50. Il publie son ouvrage "Ils veulent tuer l'Occident".

Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino alerte ce matin les pouvoirs politiques mais aussi les citoyens sur la situation actuelle en occident, une situation périlleuse qu'il décrit dans son livre à paraître "Ils veulent tuer l'Occident" aux éditions Jacob. Au micro d'Alexandra Bensaid ce mercredi, l'ancien député LR, en référence au parallèle fait dans les années 30, avant la Seconde Guerre Mondiale, se défend d'être décliniste.

Son ouvrage, affirme-t-il, est une alerte pour inciter les peuples à changer de paradigme face à la menace populiste. Une menace qu'à son sens Emmanuel Macron n'a pas bien prise en compte dans sa gestion de la crise des "Gilets jaunes" en usant de "vielles méthodes". "Ce n'est pas en demandant aux gens ce qu'ils ont envie que l'on débouche sur une politique" assène-t-il, en référence au Grand débat national lancé par le gouvernement.

Emmanuel Macron qui a pourtant récemment reçu le soutien d'un ténor de la droite, Jean-Pierre Raffarin, en vue des élections européennes en mai prochain. Une alliance logique pour Henri Guaino qui souligne que le chef de l'État est parvenu à réunir deux camps artificiellement divisés qui étaient la gauche et la droite républicaine, rassemblés en parti au sein du Parti socialiste et de l'UMP - puis de LR - sans avoir de réelles affinités. Pour autant, cette réunion ne fait pas majorité pour l'ancien député LR, qui craint un nouveau 13 mai 1968 où la situation ne s'était pas réglée dans les urnes mais dans la rue.

  • Légende du visuel principal: Henri Guaino © AFP
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.