Corentin Sellin, spécialiste des Etats Unis, professeur de classes préparatoires à Dijon et Jérôme Cartillier, correspondant de l’AFP à la Maison Blanche, coauteur de "Amérique, Années Trump" (éd. Gallimard) sont les invités de Léa Salamé.

Pour Corentin Sellin, "il y a un bloc populiste qui émerge au sein du parti républicain. 6 sénateurs et 121  représentants ont voté pour l’objection à l'élection de Trump. Il y a un véritable groupe Trump". "Dans le dernier sondage 82% des électeurs de Trump juge Biden illégitime, combien continueront à le suivre maintenant ?" s'interroge-t-il. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le directeur de cabinet de Mike Pence, conservateur bon teint, aurait été interdit d’accès de la Maison blanche par Trump lui-même. "On est au stade ultime d’une présidence irrationnelle"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Jérôme Cartillier observe que "quand la défaite est arrivée Trump a basculé dans autre chose, il a lancé cet assaut un peu brouillon et désordonné contre le verdict des urnes". 

Pour les derniers jours de sa présidence, avant l'investiture de Joe Biden, "Trump va être encore un peu plus isolé, il est déjà très seul, il sera encore plus seul".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Ce qui s’est passé au Capitole, "est assez désastreux pour lui. Il apparait impossible qu’il soit de nouveau candidat du parti républicain en 2024". 

  • Légende du visuel principal: Des militants pro-Trump ont envahi le Capitole avant d'être délogés 4 heures après © AFP / TASOS KATOPODIS /Getty Images
Les invités
L'équipe
Contact