Philippe Besson, écrivain, publie "Un personnage de roman" (Julliard), récit de sa proximité avec Emmanuel Macron. Il est l'invité de Léa Salamé.

L'écrivain Philippe Besson publie "Un personnage de roman"(Julliard), sur son amitié avec Emmanuel Macron
L'écrivain Philippe Besson publie "Un personnage de roman"(Julliard), sur son amitié avec Emmanuel Macron © Getty / Joël Saget

Philippe Besson, proche d'Emmanuel Macron, a suivi la campagne présidentielle pendant 9 mois. Il nous raconte sa version "inside" de la prise de pouvoir dans le livre "Un personnage de roman" aux éditions Julliard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Je ne suis pas du genre à me censurer, explique l'écrivain (...) Emmanuel Macron, je devrais le connaitre, et pourtant je m'aperçois qu'il reste, par beaucoup d'aspects, assez insaisissable (...) Il se livre assez peu et est d'humeur assez égale".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Je dis dès le départ que je connaissais Emmanuel Macron, avant qu'il ne se lance dans cette aventure. Je l'avais rencontré deux ans auparavant, nous avions sympathisé, nous nous sommes rapprochés, je me suis intéressé à ce personnage assez singulier. Je suis surpris par sa détermination, alors que je crois franchement qu'il ne va pas y arriver du tout (...) Quand il y va (NDLR lancé dans la présidentielle), certains se disent que c'est un tour de piste, lui pas du tout, il dit 'j'y vais pas pour faire de la figuration'".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'amitié n'interdit ni la lucidité ni la franchise

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Il a la conviction - très vite - qu'il ne devra rien montrer (...)Il a été agacé que la présidence de la République soit devenue anecdotique, qu'on puisse parler à tout le monde, lui veut redonner du sens et de la hauteur".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il a l'impression de devoir s'inscrire dans une histoire longue, faite de rois, d'empereurs, de présidents, il est obsédé par ça

"Il n'a pas d'ami, il a du mal avec l'intimité", explique Philippe Besson, "l'essentiel se joue dans le noyau familial".

Les invités
L'équipe
Contact