Le psychiatre Serge Tisseron, qui lance un appel pour une vigilance raisonnée sur les technologies numériques, est l'invité d'Alexandra Bensaid à 7h50.

Le psychiatre, auteur de la méthode 3-6-9-12 pour apprendre aux enfants à appréhender les écrans sans danger, met en garde : sans les interdire, il faut une utilisation "raisonnée" de ces supports.

"Le problème, ce ne sont pas les écrans mais les usages", explique le psychiatre, qui affirme que "des enfants petits plongés dans la marmite des écrans ne peuvent que s'y noyer".

"Chaque tranche d'âge correspond des écrans et leurs usages spécifiques", estime le spécialiste : 

Et Serge Tisseron plaide aussi pour une information accrue des dangers de chaque jeu. Comme les infos désormais données sur les produits alimentaires, il faut que les fabricants soient capable d'avertir les joueurs : 

Et si le plus grand danger n'était pas les jeux vidéo, mais bien les nouveaux gadgets qui s'apprêtent à inonder le marché, comme les assistants vocaux qui envahissent déjà bon nombre de foyers américains ?

► ALLER PLUS LOIN - "Fortnite" et le concept du "jeu-service" décryptés par trois experts

  • Légende du visuel principal: Le psychiatre Serge Tisseron © Maxppp
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.