Le directeur de la rédaction de France Inter et le directeur adjoint de la rédaction de l'Obs sont les invités de Léa Salamé.

Jean-Marc Four et Matthieu Aron
Jean-Marc Four et Matthieu Aron © Radio France / nc

Jean-Marc Four, directeur de la rédaction de France Inter et Matthieu Aron, directeur adjoint de la rédaction de l'Obs étaient ce jeudi les invités de Léa Salamé pour lancer l'opération "Moi, président".

► ALLER PLUS LOIN | "Moi président !" : donnez-nous vos solutions pour tout changer

Cette opération, dont France Inter et l'Obs sont partenaires, a pour objectif de sortir des "officines", "des cabinets" où, explique Jean-Marc Four, "sont forgées les idées de campagne". "L'idée, complète Matthieu Aron, c'est de faire comprendre aux lecteurs qu'ils peuvent participer au débat" en apportant "leurs solutions".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Journalisme de solution"

Si France Inter et l'Obs ont choisi de s'appuyer sur les lecteurs, les auditeurs, c'est pour deux raisons : l'intérêt politique très fort des Français et une certaine défiance vis à vis des journalistes. Matthieu Aron rappelle que "si les Français sont très critiques en politique, ils veulent en être de plus en plus souvent les acteurs".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ils sont critiques vis à vis des élus, mais aussi des journalistes, parce qu'ils sont accusés de faire "du journalisme de connivence et du journalisme de dénonciation", résume Jean-Marc Four qui souhaite ici faire "du journalisme de solution".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

► REVOIR | "Moi, président !", les explications de Jean-Marc Four et Matthieu Aron au micro de Léa Salamé

L'équipe
Contact
Thèmes associés