Brice Hortefeux, ancien ministre de Nicolas Sarkozy et vice-président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, est l'invité de Léa Salamé.

Brice Hortefeux en 2015
Brice Hortefeux en 2015 © AFP / KENZO TRIBOUILLARD

L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy s'exprime, pour la première fois depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la tête de la République française, et Brice Hortefeux explique lui avoir déjà adressé "bonne chance" pour gouverner le pays après "le fiasco de ces cinq années écoulées".

Il y a-t-il du Nicolas Sarkozy en lui? Sans répondre clairement, l'ex-ministre estime que "sans doute, Emmanuel Macron a transgressé un certain nombre de codes". Mais "il y a une grande différence entre 2007 et 2017 : la plus grande, c'est l'unité", poursuit-il :

Emmanuel Macron a fait le plus mauvais premier tour de tous les candidats à l'élection présidentielle

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Traditionnellement, au deuxième tour d'une élection, il y a une augmentation de la participation" (...)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Sur la démission de Christian Estrosi de la présidence de la région PACA

Une démission surprise de Christian Estrosi, jusqu'ici à la tête de la région Paca, est venu semer le trouble à droite, quand certains le voyaient obtenir une place dans le nouveau gouvernement. En pleine campagne, une entretien accordé à Emmanuel Macron avait déjà suscité des pronostics dans les deux camps :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Je l'ai eu au téléphone, explique Brice Hortefeux, il [Christian Estrosi] est très attaché à la ville qui l'a élu maire, et m'a indiqué qu'il voulait se consacrer fortement à la ville qui l'a élu et qui a connu des drames, tout en restant dans l'exécutif régional".

►LIRE AUSSI | Pour redevenir maire de Nice, Christian Estrosi abandonne la présidence de la région PACA

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les invités
L'équipe
Contact