Jessica Chastain est à l'affiche de "Miss Sloane", film qui nous plonge dans le monde des Lobbyistes aux Etats-Unis. L'actrice américaine est l'invitée d'Alexandra Bensaid.

Jessica Chastain  à New York, lors de l'évènement calendrier Pirelli - Peter Lindbergh, 13 février 2017
Jessica Chastain à New York, lors de l'évènement calendrier Pirelli - Peter Lindbergh, 13 février 2017 © AFP / Jamie McCarthy

Jessica Chastain est à l'affiche de "Miss Sloane", une lobbyiste brillante et sans scrupules pour laquelle l'actrice s'est largement inspirée de femmes qu'elle a rencontré :

Jessica Chastain, qui explique qu'aux États-Unis, l'argent est toujours roi, y compris dans le domaine politique :

Ce sont ceux qui sont très riches qui donnent des fonds pour les campagnes [électorales], et qui vont déterminer les politiques du pays

Le cinéma américain va rester prudent

"Je ne crois pas que l'industrie du cinéma américaine se transformera en machine de propagande (...)Je ne pense pas que la majorité des films vont prendre une orientation politique (...)La tendance que je peux percevoir à Hollywood, c'est qu'il va y avoir plus de comédies, peut-être".

Quand George Bush a pris le pouvoir, on a assisté à une véritable renaissance de la comédie légère, à Hollywood

Sur le gouvernement Trump

"J'espère que la presse va continuer à pousser l'équipe gouvernementale dans ses retranchements, les obliger à être responsables de leurs paroles et de leurs actes". Et Jessica Chastain explique aussi pourquoi elle a retweeté la déclaration de guerre de Tom Perez, le nouveau patron latino des démocrates américains, qui promet à Donald Trump que son parti sera son 'pire cauchemar' : "J'ai bien aimé ça. On considère que les gens progressistes sont des faibles. Ce me plait que quelqu'un réclame des comptes aux dirigeants".

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.