Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Quelques jours avant la clotûre des candidatures pour prendre la tête du parti Les Républicains, le sénateur Bruno Retailleau est en ordre de bataille pour s'opposer à la politique du gouvernement d'Emmanuel Macron.

Au micro de Léa Salamé, et alors que les fonctionnaires manifestent ce mardi à l'appel de tous les syndicats, une première depuis dix ans, Bruno Retailleau a dénoncé un plan finances décevant. L'élu LR, qui dit avoir voté certaines mesures proposées par la majorité, ne votera pas le budget, parce qu'il n'est pas adapté aux problèmes de la France.

Pourtant, ce budget va dans le même sens que ce qui avait été proposé par LR pendant la présidentielle. Pas vraiment, affirme ce soutien de François Fillon. Quand son candidat demandait aux élus de réaliser des économies, il le faisait en leur laissant localement un fort pouvoir décisionnel, ce qu'Emmanuel Macron ne fait pas.

Emmanuel Macron qu'il juge injuste, par le message qu'il passe aux collectivités.

Bruno Retailleau a enfin réagi sur l'affiche des militants contre le mariage homosexuel et l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, une affiche où les enfants nés de PMA sont comparés à des légumes OGM. S'il n'appelle pas au retrait de cette affiche, le sénateur la condamne mais dit partager une certaine inquiétude quant à la GPA.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.