L'actrice Camélia Jordana est l'invitée de Léa Salamé. Elle est à l'affiche du film "Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" réalisé par Emmanuel Mouret, en salle le 16 septembre.

Camelia Jordana revient sur la polémique provoquée par ses propos concernant la police. Elle avait déclaré dans "On n'est pas couché", faire partie de ceux "qui ne se sentent pas en sécurité face à des policiers". Aujourd'hui, elle ne pense pas avoir été trop loin : "Ce que tout le monde appelle cet engagement politique, c’est ce que j’appelle un engagement citoyen, quand je parle de racisme et de sexisme, c'est parce que je les subis". Cela représente 10% de mon oeuvre artistique ; c’est un propos qui infuse mon art".

"Toutes les femmes de tous temps à toutes époques et dans tous les milieux, subissent le sexisme" poursuit-elle. 

"C'est important de populariser le propos et ce que font les artistes. Il est important que les sujets auxquels on tient face partie de l’oeuvre, mais ils ne peuvent pas être le nerf de la guerre. Je ne fais pas de politique, je fais de la musique et du cinéma".

  • Légende du visuel principal: Camélia Jordana © AFP / Yohan BONNET
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.