Benoît Hamon, fondateur du mouvement "Génération-s", est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Macron et le dogme de l'Eglise catholique

Pour réagir à la phrase d'Emmanuel Macron qui a évoqué "le lien entre l'Eglise et l'Etat qui s'est abimé et qu'il nous incombe de réparer", Benoît Hamon y a  vu une atteinte au principe de laïcité. Benoît Hamon a rappelé sur France Inter, qu'il partage avec Emmanuel Macron une culture catholique. Mais il dit ses inquiétudes en relisant les mots employés par le chef de l'Etat. 

Mobilisé 

Jean-Luc Mélenchon, leader de La France Insoumise, a écrit mardi à Pierre Laurent (PCF), Benoît Hamon (Générations.s) et Olivier Besancenot (NPA) pour leur demander de participer à la manifestation à Marseille le 14 avril, dans "une démonstration de force et d'unité" contre la politique d'Emmanuel Macron. 

Benoît Hamon : Génération-s sera représentée, je ne pourrais pas y être personnellement, je vais lui répondre aujourd'hui. Vous verrez à Paris, dans les petites gares on retrouvera toute la gauche. 

Benoît Hamon avait  indiqué par ailleurs qu'il se joindrait à la manifestation du 5 mai contre la politique menée par Emmanuel Macron, prévenant qu'un échec "accélérerait la fin de la mobilisation sociale" contre la réforme de la SNCF.

La démocratie en danger ? 

Pour Benoît Hamon, la personnalisation du pouvoir affaibli les marges de manoeuvres des contre-pouvoirs en France. Interrogé sur le mouvement des étudiants et sur le blocages des facultés, il rappelle le manque de moyens corrects dans les amphithéâtres. Selon le ministère de l'Enseignement supérieur, trois universités sont complètement bloquées depuis plusieurs jours, voire semaines. Il s'agit de l'université de Paul-Valéry à Montpellier, Jean-Jaurès à Toulouse et Paris 8.  En outre, onze facultés sur les 400 qui existent en France sont partiellement bloquées. Les étudiants s'insurgent notamment contre la loi "ORE".  Des syndicats d'enseignants (CGT FERC, FNEC FO, FSU et Education Sud notamment) se sont joints à eux pour réclamer le retrait de cette loi, celui de Parcoursup, la nouvelle plateforme d'inscription aux universités, ainsi que celui de la réforme du baccalauréat et du lycée.

Légende du visuel principal:
Benoit Hamon © Radio France / Anne Audigier
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.