Gilles Le Gendre, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

À propos du mouvement de grève, Gilles Le Gendre explique : "Je respecte, je lui apporte des réponses fermes et définitives", faisant référence aux annonces attendues à la mi-journée sur les deniers arbitrages de la réforme des retraites.    

Selon le président du groupe LRM à l'Assemblée, la réforme des retraites ne s'appliquera pas à tout le monde en même temps : "Il faut tenir compte des spécificités qui sont énormes, avec des calendriers différents, pour que personne ne soit lésé".

Gilles Le Gendre veut que le texte soit voté avant les municipales : "Il n'y aura pas de retraite à moins de 1000 euros à partir de 2022."

Selon lui,  les jeunes seront pris en compte : "Ils seront dans régime 'protecteur". 

"Tout le monde pourra calculer sur son smartphone ses droits à la retraite grâce à ses points, ce sera facile comme un coup de fil"   

Sur les bonus et décôtes (les départs après et avant l'âge de la retraite) : "Une règle d'or : jamais la valeur du point ne pourra baisser."

Sur l'âge pivot de départ à la retraite : "Une gouvernance syndicats/citoyens devra porter la responsabilité de l'équilibre du régime. La trajectoire qui va y conduire va prendre du temps".    

  • Légende du visuel principal: Gilles Legendre © AFP / Michel Stoupak
Les invités
  • Gilles LegendrePrésident du groupe La République en Marche à l’Assemblée nationale.
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.