L'instigateur du mouvement Nuit debout et réalisateur de "Merci Patron" devrait probablement être candidat aux législatives de 2017, dans la Somme. Il est l'invité de Léa Salamé.

François Rufin, Paris - 9 avril 2016
François Rufin, Paris - 9 avril 2016 © AFP / Joël Saget

François Ruffin a demandé à des citoyens de venir témoigner sur les problématiques qu'ils rencontrent au quotidien . Il fait campagne avec un T-Shirt "I Love Lafleur" en référence à un personnage révolutionnaire du théâtre de marionnettes amiénois du XIXe siècle.

Le chantre de la politique autrement est finalement partant pour les prochaines législatives.

"J'invite Dominique Seux à un débat public, car il travaille pour le quotidien de Bernard Arnault. Ma candidature, si jamais elle a lieu, c'est pour mener le débat public. Les "Bernard Arnault" sont une charge pour nous, le peuple. Je suis prêt à toutes les armes pour combattre la finance et l'indifférence."

Sera-t-il vraiment candidat ?

Pour l'instant je n'ai le soutien de personne ; je n'irai que si j'ai le soutien des communistes, des écologistes et de Jean-Luc Mélenchon.Dans la circonscription que je vise, le FN a fait 35%, je veux être une alternative. Au populisme de droite il faut opposer non un élitisme de gauche mais un populisme de gauche.

Sa différence avec le FN

Ma différence avec le FN ? Je ne suis pas raciste. Je suis pour le relèvement du Smic. Dans le programme du FN, le mot égalité ne figure nulle part. Le nous et le eux qu'on doit opposer ce n'est pas les Français et les étrangers, mais le peuple et les financiers.

L'intégralité de l'entretien avec Léa Salamé

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.