À l'occasion de l'ouverture de la 72e édition du Festival de Cannes, son président Pierre Lescure est l'invité d'Alexandra Bensaid à 7h50.

Pierre Lescure se félicite de cette première soirée du Festival de Cannes 2019, avec le film "The Dead don't die" de Jim Jarmusch : "Ceux qui aiment les zombies vont être satisfaits, les autres profiteront du casting".

Sur le président du jury, Alejandro González Iñárritu : "Un peu le chef de file de cette génération bénie" estime Pierre Lescure  : "Il s'intéresse à toutes les cultures du monde, il y a  un appel au dialogue avec son jury, c'est de bonne augure pour ceux qui sont en compétition".

Sur la parité des réalisateurs.trices: "Avec les quotas, on ne rendrait service ni aux hommes ni aux femmes, mais je trouve ça très intelligent que les écoles comme la Femis mettent des quotas afin d'inciter le maximum de jeunes femmes à les rejoindre."

Sur la polémique de cette édition, Alain Delon qui doit recevoir une palme d'or d'honneur, visé par une association américaine qui dénonce ses propos racistes, homophobes et misogynes : Pierre Lescure estime que "ça dit beaucoup de l'Amérique"; "Delon a pu tenir des propos mais a fait aussi un certain nombre d'actes", citant l'exemple de sa relation avec Luchino Visconti.

Face à Netflix : "Je pense pas qu'aujourd'hui on puisse penser que le cinéma est en danger immédiat mais le président a raison de dire que à la dimension de l'Europe, il faut absolument se mobiliser. Disney, qui connait bien le marché français, va être beaucoup plus à l'écoute."

  • Légende du visuel principal: Pierre Lescure © AFP / MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.