L'ancien chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

En 2017, un arbitrage de Bercy en défaveur du budget des Armées avait conduit à la démission du chef d'état-major, le général Pierre de Villiers. Il publie aujourd'hui un essai sur le crise de l'autorité en Occident  Qu’est-ce-qu’un chef ? aux éditions Fayard. 

La stratégie de Donald Trump 

Dans une série de 5 tweets sans ménagement dont il a l'habitude, Donald Trump égratigne Emmanuel Macron. Le président des Etats-Unis ironise entre autre sur sa faible popularité et le niveau élevé du chômage en France. Autant de piques adressées au président français qui a accueilli son homologue américain comme l'un de ses hôtes de marque lors des commémorations de l'Armistice du 11 novembre.

Une armée pour l'Europe ? 

Pour l'ancien chef d'Etat-Major des Armées, la création d'un projet de défense commun inter étatique en Europe est souhaitable, mais il ne croit pas à une armée unique, car dit-il "on meurt pour un chef, on meurt pour des idées", et non pas pour l'Union Européenne, "pas pour l'instant". 

La colère "sourde" des Gilets jaunes

Spontané, protéiforme et non encadré, l'insaisissable mouvement des "gilets jaunes" inquiète l'exécutif qui a déjà mis en garde contre le blocage des routes samedi et déstabilise les partis qui tentent de se positionner, au risque d'accusations de récupération.  À quatre jours de l'appel lancé par des collectifs de citoyens contre la hausse des prix des carburants, l'ampleur du mouvement reste difficile à prédire.

La polémique sur Pétain

Interrogé par un journaliste sur l'éventuelle présence de Pétain parmi les chefs militaires qui seraient honorés ce samedi dans la cour des Invalides, Emmanuel Macron avait répondu, lors de sa tournée mémorielle, que cela lui paraissait "légitime", car en dépit de ses "choix funestes" en 1940, l’homme de Verdun avait été un "grand soldat". Ces propos ont été largement dénoncés comme une faute morale et politique.

Légende du visuel principal:
Pierre de Villiers © AFP / JOEL SAGET / AFP
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.