Le général Jean-Louis Georgelin, président de l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, est l'invité de 7h50.

Le général Jean-Louis Georgelin a été missionné par Emmanuel Macron pour piloter les travaux de reconstruction de Notre-Dame, ravagée par un incendie il y a deux ans. "La nuit du 15 au 16 avril restera marquée dans notre histoire. Les Français ont redécouvert Notre-Dame, tout le monde a pleuré ce jour-là", se souvient-il. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le Président de la République avait promis une restauration de la cathédrale pour 2024. "Nous tiendrons les délais", estime le général. "Nous arrivons à un point critique de l'histoire du chantier, la fin de la phase de sécurisation".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Avec ce calendrier, les travaux de restauration commenceront fin 2021. "L'objectif est de célébrer un office en 2024. Ce qui ne veut pas dire que tout sera terminé, loin de là", indique Jean-Louis Georgelin."Ce qui a marqué la lenteur des travaux, c’est ce fameux échafaudage avec 40.000 pièces à enlever presque à la main."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pollution au plomb

Plus de 400 tonnes de plomb ont brûlé il y a deux ans et beaucoup d'habitants aux alentours ont craint une pollution, notamment dans les écoles. "C’est un vrai sujet", reconnait Jean-Louis Georgelin. "Sur l’environnement extérieur de la cathédrale, les chiffres sont bons et parfois meilleurs par rapport à d’autres endroits de la capitale. À l’intérieur de Notre-Dame, nous avons encore des niveaux de plomb élevés mais pas dans l'atmosphère."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le coût du chantier

Au sujet de la campagne de dons, Jean-Louis Georgelin remercie les donateurs : "Nous avons 834 millions d’euros pour ce chantier, le budget du ministère de la Culture pour les 45.000 monuments historiques, c’est de l’ordre de 340 millions d'euros par an. C’est unique dans l'histoire de la philanthropie." À la question : faut-il encore de l'argent pour financer ce chantier de reconstruction ? "Aujourd'hui, nous aurons besoin de tous ces dons pour faire les travaux nécessaires. Il faut continuer à donner de l’argent parce que c’est un travail sans fin", indique le président de l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Emmanuel Macron se rendra ce jeudi 15 avril à Notre-Dame. Au micro de France Inter, Jean-Louis Georgelin révèle que le président de la République a fait une visite privée dans la cathédrale au mois de mai 2019, deux mois après l'incendie. "Nous avions passé un bon moment sur place", indique le général.

  • Légende du visuel principal: Jean-Louis Georgelin © AFP / THOMAS COEX / AFP
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.