Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Interrogé sur l'amende record à la banque HSBC, Benjamin Griveaux estime que la France doit être en première ligne de la lutte contre l'évasion fiscale. Le lanceur d’alerte qui a fait connaitre le scandale HSBC est en difficulté. "Il y a une forme d’étrangeté à cette situation ; à l’évidence il faut mieux protéger les lanceurs d’alerte", explique Benjamin Griveaux. "Mais il faut que ceux qui ne respectent pas la loi soient mis devant leur responsabilité" poursuit-il. 

Le rapport confidentiel sur l’audiovisuel public

La ministre de la culture, Françoise Nyssen, a porté plainte contre X, car un document confidentiel a fuité. On y lit les projets de holding et de fusion de l'ensemble des acteurs de l'audiovisuel public. 

"Si on s’interdit de réfléchir, alors il ne se passera rien ; on est là pour transformer le pays", se défend Benjamin Griveaux. "Ce sont des note de travail c’est pas pour les voir circuler. Il faut pouvoir travailler en toute confiance". 

Politique de la ville : investir plutôt que dépenser

Benjamin Griveaux revient sur les motivations de la visite d'Emmanuel Macron en banlieue. Le taux de chomage et le taux de pauvreté y est plus important qu'ailleurs, malgré 30 ans de politique de la ville. La faute au saupoudrage des crédits publics selon lui. 

Démissions à LREM

Une centaine d'adhérents d'En Marche!, à l'époque où Emmanuel Macron l'a créé, ont annoncé mardi dans une tribune qu'ils claquaient la porte, faute d'y trouver "démocratie" et "éthique", provoquant des réactions plutôt ironiques au sein du mouvement. Cette situation ne semble pas inquiéter Benjamin Griveaux. 

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.