La directrice adjointe de la rédaction de l'Obs a-t-elle été licenciée pour des motifs politiques ? Elle s'explique pour la première fois au micro de Léa Salamé. .

Aude Lancelin, 16 janvier 2013.
Aude Lancelin, 16 janvier 2013. © Getty / Foc Kan

Première prise de parole depuis son licenciement du Nouvel Obs

« Il est temps de donner ma version des faits, c'est un sujet d’intérêt général. »

40 intellectuels dénoncent le licenciement d'Aude Lancelin dans une tribune pour Libération

« Libération a titré sur une accusation, il s'agit d'une interpellation à François Hollande »

« On est à un an des présidentielles, il est inadmissible que des purges de cette nature puissent exister dans ce pays »

Preuves ?

« Nous avons des preuves que l’actionnariat du groupe est intervenu. Claude Perdriel est minoritaire mais a l’oreille des actionnaires. Cette affaire est devenue politique à partir du moment où il a donné des raisons politiques à mon éviction. Je m’interroge sur le degré de liberté d’expression qui règle au sein de ce groupe »

Jean Daniel réfute le licenciement politique

« Ce journal ne supporte même plus qu’on puisse une ou deux fois par an, donner la parole à des radicaux. J’ai souhaité ouvrir la ligne de l’Obs à ce type d’intellectuels qui n’avaient pas le droit de cité auparavant. Je pense que la gauche au pouvoir, et la gauche dans certains journaux, ne supportent plus que l’entre-soi. »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.