L'eurodéputée LREM Nathalie Loiseau est l'invitée de Léa Salamé.

Elle a cependant précisé que c'est à l'Office de protection des réfugiés (Ofpra), "une agence totalement indépendante", de prendre la nouvelle demande d'asile de Snowden.  "Edward Snowden c'est quelqu'un qui a rendu service à l'humanité, c'est quelqu'un qui nous a montré, preuves à l'appui, qu'il y avait un système de surveillance extraordinairement vaste, travaillant avec des entreprises qui acceptaient de donner leurs données dans le dos de leurs utilisateurs", a-t-elle expliqué, avant de lancer: "Merci Edward Snowden!"   

"Je serais très heureuse qu'il soit en Europe", a-t-elle ajouté, soulignant qu'aujourd'hui, "aucun pays européen n'a donné l'asile à Snowden, on est en décalage complet par rapport aux valeurs qu'on porte".

Crise migratoire en Europe

Sur l'accueil de migrants : "Je trouve cette arithmétique un peu compliquée(...) Quand certains pays européens refusent d'accueillir des naufragés, la France a toujours été au rendez-vous. Il faut un système pérenne qui permette qu'à chaque fois que des gens sont en danger, on soit à la hauteur des valeurs qu'on prétend défendre".

Le Brexit

"On est dans une espèce de novlangue Orwellienne" estime Nathalie Loiseau en évoquant le dialogue entre la commission européenne et Boris Johnson :  "Si vous voulez un report, expliquez-nous pourquoi".

  • Légende du visuel principal: Nathalie Loiseau © AFP / FREDERICK FLORIN
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.