Laurent Joffrin, fondateur du collectif Les Engagé.e.s et ancien directeur de la rédaction du journal "Libération", est l'invité de Carine Bécard à 7h50.

Pourquoi avoir lancé ce collectif qui vise à "rassembler la gauche" ? Pour Laurent Joffrin, "ce qui compte c'est de constituer une force politique qui porte les idées, or elle est insuffisante aujourd'hui. Il y a une gauche radicale, une gauche écologique, mais je ne pense pas que ni l'une ni l'autre ne puisse représenter l'ensemble de la gauche. Il faut à côté un autre courant, plus réaliste, de transformation sociale. La gauche n'a jamais gagné sans ce courant-là !"

Mais qui sera le leader de ces courants pour 2022 ? "On n'y est pas encore", explique celui qui souhaite "faire gagner la gauche en 2022". "La désignation d'un candidat ou d'une candidate, c'est dans un an : les calculs électoraux, on n'y est pas encore. Pour l'instant, il s'agit de faire en sorte que la gauche soit rééquilibrée. Il faut se rapprocher, mais le rapprochement n'est pas l'effacement."

Sauf que pour l'instant, la mayonnaise ne semble pas vraiment prendre : 4.000 signatures pour l'appel, 2.500 abonnés sur Twitter, quelques centaines sur Facebook... "On était 140 au départ, on est 4.000, je trouve que le rythme de progression n'est pas mal ! C'est un bon début, beaucoup de gens nous contactent et veulent participer." Laurent Joffrin annonce une réunion constitutive de son collectif le 31 août.

  • Légende du visuel principal: Laurent Joffrin © AFP / Joël Saget
Les invités
  • Laurent JoffrinFondateur du collectif Les Engagé.e.s, ancien directeur de la rédaction de Libération
L'équipe
Contact