Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, est l'invité de Frédéric Métézeau à 7h50.

Philippe Martinez était au micro de Frédéric Métézeau ce mardi, quelques instants avant d'être reçu à l'Élysée par Emmanuel Macron, tout comme l'ensemble des organisations syndicales les plus représentatives.

Un entretien salué par le secrétaire général de la CGT, qui considère comme un bon signe de la part de l'exécutif cette plus forte considération des syndicats. Pour autant, Philippe Martinez entend négocier davantage que "seulement" la réforme de l'assurance chômage, notamment pour réclamer de meilleures mesures pour l'emploi dans le secteur de la santé, en déficit de main d'œuvre, ainsi qu'une meilleure répartition du pouvoir d'achat.

Philippe Martinez qui a aussi pris la défense des livreurs à vélo, des indépendants qui réclament des négociations collectives, notamment concernant un salaire minimal et une couverture sociale. Des livreurs qui étaient en grève pendant la phase finale du Mondial de football.

Le secrétaire général de la CGT a enfin appelé à rééquilibrer le rapport de forces entre petites et grandes entreprises, rappelant que les sous-traitants demeurent fragiles lorsqu'ils font affaire avec de grandes entreprises.

Légende du visuel principal:
Philippe Martinez au micro de Nicolas Demorand © Radio France
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.