Jeremy Stubbs , président du Parti conservateur britannique en France, est l'invité de 7h50 de Frédéric Métézeau.

Le président du Parti conservateur britannique à Paris a clarifié ce matin, au micro de Frédéric Métézeau, la situation dans laquelle se trouve la Première ministre Theresa May.

En pleines négociations sur le Brexit, et alors qu'elle est confrontée à une crise politique après la démission de plusieurs personnalités emblématiques de la fracture entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, la Première ministre, qui recherche toujours le meilleurs compromis, attise les feux nourris des pro-Brexit comme de leurs opposants.

Theresa May qui a menacé de démissionné pour laisser la place à de nouvelles négociations. Pour Jeremy Stubbs, ce serait une terrible erreur qui ne ferait qu'affaiblir le gouvernement britannique au moment crucial de négocier la sortie de l'Union européenne dans les meilleures conditions possibles pour le Royaume-Uni.

Le président du Parti conservateur britannique à Paris se veut toutefois rassurant : parce que la position dans laquelle se trouve la Première ministre est périlleuse, cela la protège d'un désaveu trop fort de son gouvernement, car personne ne souhaite prendre sa place à l'heure actuelle.

Sur l'intervention de Donald Trump, qui oppose un ultimatum au Royaume-Uni, lui intimant de choisir entre l'Union européenne et les États-Unis, Jeremy Stubbs fait peu de cas.

Légende du visuel principal:
Manifestation devant le parlement britannique le 6 février 2018 © AFP / ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.