Catherine Laborde, ancienne présentatrice météo de TF1, est l'invitée de Léa Salamé à 7h50.

La présentatrice météo de TF1 a écrit ce livre pour "mettre à distance la maladie". "Pour moi, c’était un truc de vieux et puis  j’ai compris que non et qu’il fallait que j’arrive à la voir à ma portée. 

Un neurologue lui fait passer des tests. Puis il lui parle de cette maladie et lui  annonce qu'elle l'a "et j’ai rejeté cette idée".  

Progressivement un perd un peu le contrôle de son coprs, de ce qu'elle dit, de certains mouvements. 

"Quand ma main bouge trop, je pense à un petit oiseau qui tremble".

Un autre médecin lui conseille de  n’en parler à personne, "les gens face à la maladie ont des drôles de réactions". Elle continue à travailler "avec l'aide des techniciens notamment qui m'ont soutenue".

"J'ai isolé la maladie du reste de ma vie. Je l’ai juste dit à mon mari."

Quand elle quitte TF1, c’est aussi par fatigue. On a tendance à confondre cette maladie, Parkinson,  avec le vieillissement donc "il faut repérer les symptômes." 

Parfois elle dit préférer ne pas parler que de dire des bêtises. "Mais on peut continuer à vivre à danser, à faire l’amour. Il faut être entouré des aidants. "

"On m’a dit pourquoi écrire un livre sur ça, c’est dans un souci de vérité pour soi et pour les autres. "

Légende du visuel principal:
Catherine Laborde © AFP / Bertand Guay
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.