Florian Philippot, vice-président du Front National, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Florian Philippot lors d'un meeting en septembre 2017
Florian Philippot lors d'un meeting en septembre 2017 © AFP / François Pauletto / Citizenside

Florian Philippot nous livre son analyse sur l'avenir du Front National. Il assure rester au sein du FN car le pays " a besoin d'une vraie alternative" au gouvernement actuel : "Ca se passe au Front National", poursuit-il, malgré les recadrages successifs de plusieurs cadres de son parti. "C'est leur problème" :

Pendant ce temps-là, Macron avance comme dans du beurre (...) et nous ne sommes pas audibles (...) Je préfère concentrer mes coups sur Macron que sur les cadres de mon propre parti

Le départ récent du maire FN de Cogolin( Var) est dû, selon les propos de ce dernier, à la "dérive gauchisante" du parti. Réaction du vice-président des Frontistes : "Il n'a jamais été en accord avec le projet du FN (...) C'était pas très grave puisqu'il était maire avec des compétences de maire".

Sur le renoncement, au FN, à la sortie de l'euro

Sur le sujet, Florian Philippot est catégorique :

Si Marine Le Pen veut faire cela, ce sera sans moi

Quitter la présidence des Patriotes, l'un des associations du Front National ? "Il faudrait que l'on sorte de la tambouille interne et que l'on soit audible face à Macron".

Quand à la polémique qui a enflé après que Florian Philippot soit apparu, dans une photo diffusée sur les réseaux sociaux, en train de manger un couscous : "Ces gens sont des crétins".

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.