Ginette Kolinka, survivante du camp de concentration et d'extermination d’Auschwitz-Birkenau, est l'invitée d'Alexandra Bensaid à 7h50. Elle publie "Retour à Birkenau" (Grasset) avec Marion Ruggieri.

Ginette Kolinka, survivante du camp de concentration et d'extermination d’Auschwitz-Birkenau, raconte son histoire, dans les écoles et dans un livre écrit chez Grasset avec la journaliste Marion Ruggieri. Elle explique, qu'à son retour du camp, comme beaucoup, elle ne se ressemblait plus. Elle y dit aussi son remords d'avoir traduit les ordres des nazis à son père, âgé de plus de 60 ans, et à son petit frère de douze ans, qui n'entraient pas dans les critères des hommes retenus pour le travail. "Je leur ai dit de monter dans les camions", des véhicules qui envoyaient directement à la mort les prisonniers qui ne pouvaient servir de main d'oeuvre.

Celle qui confie aujourd'hui sa peur de la montée de l'extrême-droite, explique, à quelques jours du scrutin européen : "Je sais pour qui je ne voterais pas, ça c'est sûr. Pour qui je voterais, je ne sais pas trop". Elle qui se trouvait dans le camp aux côtés de Simone Veil, à une qui une 'kapo', émue par sa beauté, a donné des robes. Simone Veil en a alors donné une à Ginette Kolinka : 

"J'ai pas Internet, c'est déjà pas mal, quand je serais vieille, je m'y mettrais, là j'ai pas le temps. Il parait qu'on voit tellement de choses affreuses qu'il y a des raisons de dire 'j'ai peur'"

  • Légende du visuel principal: Ginette Kolinka, rescapée du camp d'Auschwitz © Radio France / Victor Matet
Les invités
  • Ginette KolinkaSurvivante du camp de concentration et d'extermination d’Auschwitz-Birkenau
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.