Christine Angot, écrivain, chroniqueuse et scénariste, est l'invitée de Léa Salamé à 7h50.

Ce n'est pas la chroniqueuse de chez Laurent Ruquier ou la personnalité qui avait interpellé François Fillon pendant la campagne électorale qui répond ce mercredi aux questions de Léa Salamé, mais l'écrivain Christine Angot, co-scénariste du film "Un beau soleil intérieur" de Claire Denis pour nous parler d'amour.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Christine Angot, qui n'avait jamais été intéressée par le cinéma auparavant, a adoré travailler avec Claire Denis sur ce film.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Ce film, c'est l'histoire du bonheur avec ses moments de trouble et de tristesse, car comme le dit l'auteure : "L'amour n'a jamais été une garantie de ne pas souffrir". On frôle ici le cliché, mais c'est pourtant ce qui explique pour le public va voir des films qui parlent d'amour. Les histoires sont différentes, explique la co-scénariste, mais les sentiments sont exactement les mêmes, ce sont ceux que l'on connaît tous et dans lesquels chacun et chacune se retrouve.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Christine Angot a récemment pris un tournant en sortant de l'écriture de l'intime pour prendre une parole publique. Plus présente, de par sa participation dans l'émission On n'est pas couchés de Laurent Ruquier, notre invité explique que l'intime n'est qu'un moyen d'aborder des questions qui concernent tout le monde et que sa démarche n'a rien de paradoxale.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Chez Laurent Ruquier, la chroniqueuse qui trouve l'exercice particulièrement "intéressant" cherche à exprimer son ressenti dans un espace, la télé spectacle, pas vraiment faite pour cela.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Christine Angot © Maxppp / Philippe de Poulpiquet / Le Parisien
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.