Ministre de l'Intérieur et chef de la Ligue, Matteo Salvini a plongé l'Italie dans la crise le 8 août, en faisant exploser l'alliance gouvernementale conclue avec le mouvement 5 Étoiles. Pour en parler, Giuliano da Empoli, ancien conseiller politique de Matteo Renzi, est l'invité de Pierre Weill.

Giuliano da Empoli
Giuliano da Empoli © AFP / Leonardo Cendamo / Leemage

"Grisé par son succès aux élections européennes et sa tournée des plages, Matteo Salvini a oublié les règles du système parlementaire italien, c'est un peu surprenant", constate Guiliano da Empoli, ancien conseiller politique de Matteo Renzi et directeur du think tank milanais Volta. À ses yeux, Matteo Salvini est "est en train de perdre son pari" car il pourrait ne pas y avoir finalement d'élections anticipées.

De fait, après la démission mardi du chef du gouvernemen Giuseppe Conte, la classe politique italienne a commencé a défiler au palais du Quirinal, la résidence du président Mattarella, où diverses formations proposeront la constitution d'un nouveau gouvernement pour prendre la suite de la coalition entre la Ligue et le Mouvement 5 Étoiles, que Matteo Salvini a fait imploser. 

"Toutes les forces politiques se sont liguées contre lui, donc les possibilités d’un nouveau gouvernement sans élections sont plutôt élevées aujourd’hui", estime Giuliano da Empoli, même s'il qualifie une alliance entre le Mouvement 5 Étoiles et le Parti démocrate de mariage "contre-nature"

Les invités
  • Giuliano da EmpoliAncien conseiller politique de Matteo Renzi, président du Think tank Volta, à Milan
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.