Jean-Claude Grumberg, dramaturge, scénariste et écrivain, publie "La Plus Précieuse des Marchandises" (Ed. Seuil). Il est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Dans son nouveau roman, présenté comme un conte, Jean-Claude Grumberg raconte ce père de famille qui, depuis un train, donne son nouveau-né à une inconnue sur un quai : " Je me suis demandé que faire pour donner aux enfants que nous avons fait, le gout de vivre, malgré tout ce dont ils sont témoins."

"Quand nous avons été pris ma mère, mon, frère et moi, je n'avais pas conscience que ma vie était en jeu" explique celui qui a, à 3 ans, vu son père s'en aller pour les camps de la mort : "De plus en en plus je me dis 'merde, j'étais à deux doigts' (...) Ce qui m'empêche aujourd'hui d'écrire des bluettes ou des pièces de boulevard."

Je me dis : de cette histoire, qu'est ce qu'il va rester ?

Que dire alors aujourd'hui à un négationniste : "Si j'étais costaud, je lui casserais la gueule. Avec les mots, j'éviterais de lui parler". 

"Comment convaincre ? On imagine pas ce qu'était les antisémites en France? Pourquoi cette poignée, ça a produit une littérature ignoble ? Les Français adorent Céline! Vous ne pouvez rien leur dire. Le drame, c'est que lorsqu'il y avait tous ces antisémites, on ne tuait pas les juifs."

  • Légende du visuel principal: Jean-Claude Grumberg © Radio France / STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.