Justine Triet, réalisatrice de "Sibyl", avec l'actrice Adèle Exarchopoulos, sont les invitées d'Alexandra Bensaid à 7h50. Le film, qui sort ce mercredi, fait aussi partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2019.

Justine Triet, réalisatrice de "Sibyl", reconnait : "Je n'ai pas envisagé le film comme une guerre des sexes, je suis cruelle avec tous mes personnages."

"C'est important que des femmes soient présentes pour réaliser. Après, qu'elles filment des femmes, des hommes... Je ne suis pas dans l'idée qu'elles ne doivent filmer que des femmes" - Justine Triet

La réalisatrice évoque son film comme "un double portrait de femmes". Dans le rôle principal, Adèle Exarchopoulos raconte : "C'est toujours particulier, un tournage, tu pars loin des tiens, d'une réalité, pendant 3 mois, sur une île, un bateau. Sur le bateau, ça vomissait, ça faisait pipi à bâbord, ça tissait des liens. Tu es mis en danger - et c'est là que tu vois la nature de l'Homme (...) C'était un film hyper joyeux" raconte-t-elle.

Six ans après la Palme d'Or remportée pour "La vie d'Adèle" Abdellatif Kechiche, palmé avec ses deux actrices, la comédienne explique qu'elle a "un peu fait le deuil du film, sans avoir de mal à en reparler".

Pour moi, Cannes est chaque fois est à chaque une aventure différente - Adèle Exarchopoulos

Aller + loin

France Inter, associée au Centre National du Cinéma et de l’image animée, présente Ecoutez le cinéma, le podcast original consacré au cinéma. Abonnez-vous dès maintenant sur Itunes ou via le lien RSS et vivez au rythme de la Croisette.

  • Légende du visuel principal: Justine Triet et Adèle Exarchopoulos © Getty / Kristy Sparow et Pascal Le Segretain
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.