Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, est l'invitée de Léa Salamé à 7H50.

Elle est souvent citée comme potentielle héritière de Christophe Castaner, parti à l'Intérieur. La secrétaire d'État explique "avoir envie" de proposer sa candidature "parce que j'ai commencé dès le début cette aventure, j'étais référente de la Sarthe, j'ai construit ce mouvement au niveau local dans le département de François Fillon, la région de Bruno Retailleau... J'aime ce mouvement, ma volonté avant tout c'est d'être utile".

"En matière de lutte contre les discriminations, il ne faut pas segmenter"

Les agressions contre des personnes homosexuelles, lesbiennes, bisexuelles ou transsexuelles sont de plus en plus à la une de l'actualité. Est-ce une véritable recrudescence ou une plus forte médiatisation ? "Le ministère nous dit que le nombre d'agressions est stable mais que le nombre de plaintes est en baisse, mais le rapport de SOS Homphobie explique que le nombre d'appels qu'ils reçoivent est en hausse. Il nous appartient à nous, pouvoirs publics, d'apporter des réponses pour mettre fin à ces violences homophobes", explique la secrétaire d’État, qui condamne "l’ensemble de ces violences, et l’ensemble des propos homophobes, car il y a une sorte de continuum de l’homophobie qui commence par des propos homophobes qui tentent de légitimer ensuite le passage à l’acte".

Légende du visuel principal:
Marlène Schiappa © Radio France / Anne Audigier
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.