Le chanteur Matthieu Chédid est l'invité de Léa Salamé à 7h50 à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Lettre infinie".

Matthieu Chedid parle de son nouvel album "Lettre Infinie" : Une lettre intime, qui vient de ma vie personnelle, un peu comme un disque et c'est aussi la lettre M "

J'ai besoin de muse

Le chanteur revient sur le fait de "Vivre de ma passion et être conscient de ça": "La musique, c'est aussi des moments de méditation, être dans l'oubli"

Dans le contexte ambiant, le chanteur estime qu' "Il y a un manque d'écoute terrible dans notre société, un manque de compréhension". Et se rappelle sa grand-mère l'écrivain Andrée Chedid, "encore très présente dans [sa] vie (...) Une source d'inspiration inouïe".

Sur l'engagement, extrêmement prudent, des artistes actuels : "Ça dépend des natures, mon engagement est plutôt poétique que politique."

Et pour terminer en douceur, Matthieu Chedid a offert une reprise de Charles Aznavour, "La Bohème" qu'il interprétait pour la première fois.

Légende du visuel principal:
Matthieu Chedid chante Michel Berger (capture d'écran) © Radio France
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.