Après l'explosion de l'Arena Manchester, Thierry Solère et Denis MacShane sont les invités de Léa Salamé.

Thierry Solère en décembre 2016 lors de la présentation de l'organigramme de campagne de F. Fillon
Thierry Solère en décembre 2016 lors de la présentation de l'organigramme de campagne de F. Fillon © Maxppp / Vincent Isore

Une 'action "terroriste" présumée a fait 19 morts et environ 50 blessés lundi soir dans une salle de concerts de Manchester. Selon la police des transports il y a eu une explosion dans le foyer de la salle de concerts. Les spectateurs disent avoir entendu l'explosion juste à la fin du concert de la chanteuse pop américaine Ariana Grande, alors qu'ils commençaient à sortir de la salle, vers 22h30 heure locale.

Denis MacShane est l'ancien ministre des affaires européennes de Tony Blair, il est en ligne avec Léa Salamé, avant l'intervention de Thierry Solère.

Denis MacShane : "Ma première réaction, c'est la tristesse car c'est le massacre des innocents, jeunes, filles, adolescents. les parents les attendaient dans le foyer. on présume que c'est un attentat suicide. C'est comme les attaques de Noël à Berlin ou le 14 juillet à Nice."

Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine est l'initiateur de l'appel des élus de droite et du centre à "répondre à la main tendue" par le président Emmanuel Macron. Il a annoncé qu'il voterait la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe.

Thierry Solère : "Le parti Les Républicains s'il devait être majoritaire, François Baroin serait un bon premier ministre. Mais moi je ne suis pas En Marche mais je veux que ça marche."

L'appel à répondre à la main tendue de Macron, c'est une trahison ?

Thierry Solère : "Moi je ne fais pas huer le président de la République. Je ne veux pas que ce soit un quinquennat de posture. Les Français choisiront leurs déptués. Je porte des valeurs de droite, je ne serai pas dans un posture d'opposition systèmatique. On n'a pas le temps"

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.