Arlo Parks, chanteuse, auteure-compositrice britannique, pour son dernier album "Collapsed in sunbeams", et Eddy de Pretto, chanteur, auteur-compositeur, pour son dernier album "À tous les bâtards", sont les invités de 7h50. Tous deux sont en concert double affiche sur France Inter.

"Tous les deux on parle des choses qu’on voit dans la vie, nos amis, les personnes qu’on a perdues, dont on est tombés amoureux : l’expérience d’être un humain, tous les chagrins et les joies qui viennent avec ça", raconte Arlo Parks. Eddy de Pretto approuve : "Mon rôle c’est de décrire au mieux, de poser un regard précis et assez subjectif sur les choses qui se passent autour de moi. Je suis un peu un papier buvard de la société : plus elle bouge, plus elle évolue, plus j’ai envie de la décrire et de décrire mes émotions !"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Quand je pense aux artistes que j’adore, c’est ceux qui sont ouverts, vulnérables, transparents avec leur expérience." (Arlo Parks)

Pourquoi Eddy de Pretto a-t-il choisi ce titre, "À tous les bâtards" ? "Les bâtards, c’est vous et moi, c’est tous ceux qui se sent à un moment exclus, bizarres, étranges, chelous, bâtards, pédés, moches… Je me suis senti le premier dans ces mots-là. Comment se les réapproprier pour en faire une force ? C’est le but de cet album."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Tous deux posent beaucoup de questions autour du genre et de la sexualité. Pour autant, selon Arlo Parks, "quand j’écris des chansons, c’est pour juste décrire et mieux me comprendre, comprendre les expériences que j’ai vécues.  Je ne sais pas si c’est de l’activisme, c’est plutôt ce que j’ai vu et vécu. Si quelqu’un est aidé par ma musique, c’est bien !"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Est-ce qu’on sensibilise, est-ce qu’on vient bousculer des gens qui n’ont pas entendu ces discours, ces témoignages ? Si oui, tant mieux", reconnait Eddy de Pretto. "Si demain, il y a beaucoup plus de déconstruction masculine dans les sociétés ou des gens plus ouverts sur la tolérance et l’égalité, j’ai gagné le fait d’écrire des  chansons, ça a porté ses fruits."

"Moi j’ai la chance d’habiter à Londres, dans un milieu où je suis entourée de beaucoup de différentes personnes, mais au niveau du monde beaucoup ont vraiment un problème avec ça", précise Arlo Parks.

Eddy de Pretto a le même ressenti : "On a créé des “safe places” autour de nous, avec nos amis, des gens qui savent exactement où on est, avec les différences qu’on peut avoir. Mais c’est pas toujours le cas : quand j’ai des copines qui vont à la mairie, et qu’on leur dit que sur leurs papiers c’est “monsieur/madame” alors que là, il y a deux madames, et que ça va être compliqué à gérer parce que les papiers administratifs n’ont pas changé, c’est problématique."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Concert double affiche exclusif ! Arlo Parks & Eddy de Pretto en live sur France Inter 🎶

  • Légende du visuel principal: Arlo Parks et Eddy de Pretto dans la matinale de France Inter © Radio France /
Les invités
L'équipe
Contact