Le Directeur général de Pôle Emploi, Jean Bassères, est l'invité d'Alexandra Bensaid à 7h50.

Un futur "journal de bord" numérique des demandeurs d'emploi, qui doit être expérimenté prochainement, "n'est pas un élément de contrôle", a assuré mercredi lors de ses voeux à la presse le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères. Il est l'invité d'Alexandra Bensaid.

Il est difficile de "mesurer l'inactivité subie ou choisie" explique Jean Bassères, qui explique en revanche que "12% des demandeurs d'emploi contrôlés n'avait pas cherché de travail".

Sur l'offre raisonnable d'emploi et ses critères (ORE): "La nouveauté c'est qu'on a supprimé les critères automatiques, ils se feront par dialogue entre le conseiller et le demandeur d'emploi, comme le salaire antérieur (...) par exemple on ne peut imposer un temps plein à quelqu'un qui veut un temps partiel (...) Faite confiance aux conseillers de Pôle Emploi, il connaissent la réalité du marché de l'emploi."

Sur les contrats courts : "Leur poids est extrêmement fort, il y a une prise de conscience partagée, une urgence à faire évoluer une situation."     

"Le savoir-être professionnel est un enjeu", d'où la nouvelle prestation de Pôle Emploi : "Valoriser ses compétences professionnelles" : 

Le recrutement demain, c'est moins de CV, plus de compétences

  • Légende du visuel principal: Jean Bassères © AFP / BERTRAND GUAY
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.