Brexit: la presse britannique annonce la victoire du "leave", un vendredi noir se profile sur les marchés. L'ancien ministre des affaires étrangère est l'invité de Patrick Cohen.

►A retenir :

Première réaction sur le Brexit

« C'est un immense choc, un traumatisme, pour le Royaume-Uni (…) et pour l'Union européenne »

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

« C'est un désaveu gigantesque. Toute la construction s'est faite selon un principe de théologie, il peut y avoir des moments de stagnations mais pas de recul, même s’il y avait eu l'introduction de l'article 50 »

« On va entendre dans les jours qui viennent toutes sortes de réactions »

« Est-ce que le sursaut c'est d'aller plus loin dans la zone euro ? Mais ça n'aurait aucune espèce de rapport avec ce que demandent les peuples »

Quelles relations futures entre l'UE et le RU?

« On ne sait pas le point d'arrivée car c'est sans précédent »

L'UE se portera mieux sans le RU ?

« Peut-être »

« Je ne sais pas si l'ensemble du système européen peut surmonter ce choc »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

« Il faut que le système se corrige mais je ne pense pas que la Commission peut se corriger »

« Le sursaut ne peut venir que des gouvernements de l'Union européenne autour des priorités de l'Europe et pas autour de la taille des concombres et la taille des chasses d'eau »

Une initiative du couple franco-allemand ?

« Je pense qu'il n'y a plus de couple franco-allemand depuis la réunification »

« S'ils n'ont pas de plan B ils vont le trouver »

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

« Ils vont dire à chaud les meilleures choses possibles mais le problème commence après »

« La solution est-ce l'intégration alors que les peuples n'en veulent pas ? Est-ce la subsidiarité comme le proposait Jacques Delors ? Mais ça impliquerait de discipliner la Commission »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Réactions en chaîne ?

« Ceux entrés en même temps que la GB pourraient dire' nous aussi dehors', après pas de désintégration de l'ensemble du système mais les institutions peuvent se mettre à tourner en rond »

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.