Jean Rottner, président LR de la région Grand-Est, est l'invité de Léa Salamé.

Jean Rottner rappelle qu'il y a un an jour pour jour débutait dans l'Est de la France, l’épidémie de Covid. "J’aimerais rendre hommage aux soignants et aux familles, ceux qui ont lutté et souffert, et c’est vrai qu’aujourd’hui revivre cela nous interroge tous".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le président de la région Grand Est ne demande pas pour l'instant le confinement de la Moselle. "La décision a été de le mettre sous observation. La situation est stable en Moselle. Ce qui est inquiétant c’est que la baisse de la circulation virale s’est arrêtée, ça re-progresse". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans sa région, il note une diminution de manière générale du nombre d'hospitalisation hormis la Moselle. "Ce qu’il faut voir c’est le taux d’incidence qui remonte, le taux de positivité des tests pour prévoir les hospitalisations qui auront lieu dans 15 jours ou trois semaines".

Notre avenir risque d’être contraint par ces variants qui circulent en France

Il regrette toujours le manque de concertation entre l'état et les collectivités locales dans la gestion de l'épidémie. "Il faudrait que nous le fassions au quotidien,  sans que nous le demandions."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"La vaccination permettra de gagner contre cette épidémie, on n’a peut être pas besoin de vacciner avec la même intensité du coté de la Bretagne et ailleurs, ça peut se moduler, se discuter, c’est ça l’intelligence collective. Et les discussions entre l’état et collectivités devraient permettre une efficacité revisitée."

  • Légende du visuel principal: Jean Rottner © AFP / LUDOVIC MARIN
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.