Adrien Jaulmes a écrit la préface de la traduction du rapport du Monde en 2035 vu par la CIA (Ed. Equateurs). Le grand reporter au journal 'Le Figaro' est l'invité de Léa Salamé.

Logo de la CIA au siège de Langley, Virginie en 2008
Logo de la CIA au siège de Langley, Virginie en 2008 © AFP / Saul Loeb

Adrien Jaulmes a rédigé la préface de la traduction du rapport du Monde en 2035 vu par la CIA : "C'est un rapport de prospective qui dessine des grandes tendances assez préoccupantes, qui aide à réfléchir. Tout est plus ou moins dessiné, même si on ne sait pas à quoi va ressembler en détail ce monde-là".

"Entre les attentats de Nice, Paris, le vote du Brexit ou l'élection de Trump, tout le monde a bien compris une chose", estime Adrien Jaulmes :

"Les tendances qui se dessinent - récession économique en Chine, pression démographique en Afrique SubSaharienne ou guerre au Moyen-Orient - ont des conséquences directes, très rapides sur nos sociétés. Les réactions sont souvent de fermer les frontières de reculer contre des coopératiosn internationales qui seraient pourtant nécessaires pour les affronter".

Ce rapport sort tous les 4 ans, après avoir interrogé près de 2.500 experts dans plus de 35 pays. "Si Trump, qui annonce que le monde est un foutoir, ouvre ce livre, il aura peut-être quelques éléments pour élaborer" estime Adrien Jaulmes.

Au moins une tendance positive de ce rapport : l'éducation qui s'améliore ou la place des femmes sera plus importante, y compris aux postes de décision.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.