Sciences Po Paris décide, à partir de 2021, de faire évoluer ses procédure d'admission en première année. Frédéric Mion, énarque et directeur de la prestigieuse école, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Frédéric Mion explique pourquoi Sciences Po mise désormais sur l'oral pour l'examen d'admission : "Une procédure plus équitable, plus simple qu'aujourd'hui."

Nous allons faire en sorte que l'épreuve orale ne soit pas éliminatoire

"Cette réforme s'assigne de diversifier les talents et origines de nos candidats" poursuit le directeur de Sciences Po (Institut d'Études Politiques de Paris), qui visent, pour 2021, "30% de boursiers" parmi ses étudiants, dont la moitié venus de lycées classés en ZEP (Zone d'Éducation Prioritaire).

  • Légende du visuel principal: Frédéric Mion © AFP / Lionel Bonaventure
Les invités
  • Frédéric MionEnarque et directeur de l'Institut d'Etudes politiques de Paris
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.