Laurence des Cars, présidente du musée d'Orsay et du musée de l'Orangerie, est l'invitée de Carine Bécard.

Le musée d'Orsay a accueilli 4,7 millions de visiteurs en 2019, un record de fréquentation pour cette institution, mais cet été, la fréquentation était en baisse de 70%. 

"La vague est très rude et très haute, peut-être plus longue que prévu", estime Laurence des Cars. 

Mais "les musées sont au rendez-vous, ça n’a jamais été aussi magique ; venez les visiter, il n’y a pas de risques. Venez profitez des collections, nous avons maintenu notre programmation, venez en famille, on a des propositions tarifaires pour visiter à prix plus doux".

Le musée d'Orsay accueillera en novembre une nouvelle grande exposition : Les origines du monde,l’invention de la nature, en partenariat avec le Muséum d’histoire naturelle. 

Le musée fait venir des prêts français et européens, mais certains prêts américains font défection. "Les œuvres circulent" précise Laurence des Cars, "nous maintenons nos engagements en tant de prêteur". 

En 2019 le musée d'Orsay a acquis des œuvres pour un montant de 3,5 millions d'euros, cette année ce montant  sera évidemment moindre puisque le budget d'acquisitions est indexé sur la billetterie, à hauteur de 16%. En revanche vendre des œuvres pour survivre, c'est "totalement inenvisageable". 

Laurence des Cars envisage le moment du "retour au musée", après la crise de la Covid-19. "Les réflexions qu’on a en ce moment, c’est de se dire qu’il va falloir faire du “retour au musée”, pour les visiteurs étrangers notamment , un moment d’exception, offrir des conditions vraiment exceptionnelles, faire de la rencontre avec l'oeuvre un moment magique". 

  • Légende du visuel principal: Laurence des Cars © AFP / MATTHIAS BALK / DPA
Les invités
  • Laurence des Carsconservateur général du patrimoine, directrice du musée de l'Orangerie -qui est rattaché au musée d'Orsay depuis juin 2010
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.