Bernadette Moriau est religieuse franciscaine. Elle raconte sa guérison miraculeuse dans "Ma vie est un miracle" qui paraît aujourd'hui aux éditions JC Lattès.

Quasiment paralysée depuis l'âge de 27 ans, Bernadette Moriau guérit à la suite d'un pèlerinage à Lourdes. Le miracle est reconnu par l'Eglise le 11 février 2018, après une enquête d'une dizaine d'années. Elle raconte cette guérison dans son livre "Ma vie est un miracle. Ne jamais désespérer".

La sœur franciscaine de 78 ans entrée à 19 ans dans les ordres, a vu les douleurs lombo-sciatiques qui l'empêchaient de marcher normalement depuis des dizaines d'années s'évanouir en 2008 à la suite de ce pélerinage.

Bernadette Moriau : "J’étais malade et je suis guérie, c’est un miracle qui me dépasse toujours"

"Ma vie d’avant c’était une vie que je partageais entre hôpitaux rééducation et le repos et dans une relation fraternelle, j’ai toujours été active malgré les limites". 

"A Lourdes le plus grand miracle c’est la fraternité qui se vit. La fragilité et le handicap sont mis en premier. On ne le cache pas. Je l’ai vécu à travers les sacrements où j’ai ressenti cette présence du Christ vivant. J’ai prié pour les autres malades je n’ai jamais prié pour moi. Trois jours après, j’ai ressentie une détente de mon corps et une chaleur qui m'a envahie, et j’ai terminé ma prière et une voix m’a dit enlève tes appareils ; j’ai pensé à Jésus, j’ai enlevé l’atèle du pied,  et le corset"

J’ai beaucoup pleuré, j’ai été ébranlée.. 

L'Eglise a enquêté pendant 10 ans pour vérifier qu'il s'agissait d'un miracle, car la guérison doit être durable. 

1% des dossiers aboutissent . 

Lévêque de Beauvais Jacques Benoit-Gonnin a reconnu sa guérison comme miraculeuse, portant à 70 le nombre de miracles attribués à Lourdes et sa source, déclarés sanctuaires après l'apparition supposée de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous en 1858 devant la grotte de Massabielle.  Selon les usages en vigueur, l'évêque avait d'abord été contacté par l'archevêché de Lourdes à l'issue d'une enquête de l'Eglise courant sur plusieurs années et d'une expertise médicale ayant conclu à l'absence d'explication scientifique à cette guérison subite.

Légende du visuel principal:
Bernardette Moriau © AFP / PASCAL PAVANI
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.