A 7h50, le chef de la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris répond aux questions de Léa Salamé.

Dans les locaux de la police judiciaire de Paris
Dans les locaux de la police judiciaire de Paris © AFP / PATRICK KOVARIK

La Crim', c'est la brigade judiciaire qui traite les affaires d'homicides et de viols. Mais aussi, de plus en plus, la lutte contre le terrorisme. Michel Faury, le patron de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, est revenu ce matin sur les mutations de la crim'.

On constate un nombre dégressif d'homicides. Un changement de société ? Pas seulement explique le chef de la crim', mais aussi une meilleure efficacité des services de police, notamment grâce aux techniques scientifiques.

Mais cela s'explique aussi, rappelle Michel Faury, parce qu'à part pour les tueurs en série, les tueurs ne récidivent que rarement, puisqu'une majorité des crimes sont liés à des affaires privées, le plus souvent pour des affaires d'argent ou de sentiments.

En parallèle, la question du terrorisme se fait croissante à la PJ. La crim' s'est fortement réorientée sur la lutte contre le terrorisme depuis 2015. A l'époque, un seul groupe d'enquête se concentrait sur le terrorisme. Un nombre multiplié par quatre et qui pourra encore s'accroître.

Là, la question de la récidive est cruciale. Après un attentat, les policiers cherchent en priorité à arrêter les terroristes, parce que le risque d'une nouvelle tuerie dans les jours qui suivent est grande.

► REVOIR | Michel Faury au micro de Léa Salamé

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.