Eric Woerth, député LR de l'Oise, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

Eric Woerth
Eric Woerth © AFP / Ludovic Marin

A propos du Brexit, Eric Woerth estime que tout est surréaliste. Les européens ont proposé des solutions. En supprimant les débats au Parlement britannique, pour l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Boris Johnson joue un coup de poker pour lui-même. Il faut attendre, garder sur la table les propositions européennes. 

Au sujet du choix de Sylvie Goulard, ex ministre de la Défense comme commissaire européen, Eric Woerth estime qu’il s’agit d’un bon choix. 

Il est aussi d’accord avec l’annonce d’une augmentation du salaire des enseignants.

Les retraites

«Jean-Paul Delevoye a beaucoup travaillé » reconnait-t-il. L’élément clef c’est l’âge. Il fallait bouger l’âge de départ à la retraite. 

Il ne faut pas avoir peur des réformes quand c’est dans l’intérêt du pays. 

La présidence des LR

Eric Woerth explique qu’il se rendra aux universités d’été des jeunes LR au Touquet, « Je serai au Touquet, je n’irai pas aux autres réunions.»

Il ajoute que cette élection du nouveau président des LR ne l’intéresse pas. Il a parrainé Guillaume Larrivé, candidat qui estime que l’automatisme du droit du sol à 18 ans doit être questionné. 

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.