Megan Rapinoe, championne du monde de football, auteure de One life (Stock), connue pour ses combats politiques, est l'invitée de Carine Bécard.

Megan Rapinoe après son titre de championne du monde
Megan Rapinoe après son titre de championne du monde © AFP / FRANCK FIFE / AFP

Battu lors de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre, Donald Trump transmettra les clés de la Maison Blanche à Joe Biden le 20 janvier prochain. Avant cette date, le président sortant se contente de gérer les affaires courantes.. "L'atmosphère est toujours tendue, il y a beaucoup de gens au sein du gouvernement et de simples citoyens qui ne sont pas prêts à accepter que Joe Biden a été officiellement élu", explique Megan Rapinoe. Elle ajoute que "cela crée beaucoup de divisions au sein du pays".

"Quand le président Joe Biden prêtera serment, ce sera l’opportunité de rassembler le pays"

"Mais nous sommes à l’aube d’un nouveau jour et en janvier 2021 quand le président Joe Biden prêtera serment, ce sera l’opportunité de rassembler le pays, dit-elle, donc bien sur j’attends avec beaucoup d’impatience ce changement de gouvernement, d’avoir quelqu’un qui se consacre réellement au bien-être des citoyens du pays et pas uniquement au sien". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Black Lives Matter

En parallèle de son succès professionnel sur les terrains de foot, Megan Rapinoe est aussi devenue un modèle pour des millions de personnes en s’exprimant sur les enjeux sociétaux. C'est ainsi qu'elle parle de son combat contre le racisme dans son livre "One life" aux éditions Stock : "Je pense qu'il y a eu des progrès en tout cas au moins dans le débat", déclare la footballeuse. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Partout dans le monde, on voit des sportifs qui se dressent et qui utilisent leur voix pour soutenir le mouvement 'Black Lives Matter' (la vie des noirs compte) [...] malheureusement, je crois que nous avons encore un long chemin à parcourir et qu'il faut faire encore énormément de progrès", explique Megan Rapinoe.

"Je suis très fière de tous les sportifs qui utilisent leur voix pour changer le monde".

Egalité salariale

La sportive espère l'égalité des salaires entre les footballeurs et les footballeuses "bientôt".

"Ce n'est pas quelque chose qui va changer du jour au lendemain"

On pourrait avoir un accord à n'importe quel moment. Bien sur, le football masculin existe depuis longtemps mais a aussi reçu plus d'investissements que le sport féminin donc ce n'est pas quelque chose qui va changer du jour au lendemain. On a donc besoin d'un investissement continu partout dans le monde, pendant des années, pendant des décennies", déclare Megan Rapinoe.

Les invités
L'équipe
Contact