Rachida Dati, eurodéputée et maire du VIIème arrondissement de Paris, est l'invitée de Léa Salamé à 7h50.

L'ancienne Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy et actuelle eurodéputée Rachida Dati a réagi ce mardi au micro de Léa Salamé à l'annonce de François-Xavier Bellamy, un "veilleur" lors de la manif pour tous, comme tête de liste Les Républicains pour les élections européennes. Un choix qui n'est pas inné, estime la maire du VIIe arrondissement de Paris, qui prend ses distances avec les convictions personnelles anti-avortement, notamment, de la tête de liste LR choisie par Laurent Wauquiez. Elle rappelle la distinction entre les travaux au niveau européen et la souveraineté nationale, les premiers permettant à LR d'avoir un socle commun, peu importe certaines divergences personnelles sur des sujets qui ne concernent pas l'Europe, mais la France.

Rachida Dati qui, comme de nombreux ténors LR, estime que Laurent Wauquiez sera in fine comptable des résultats aux européennes, même si le président du parti ne s'investit pas lui-même dans la liste LR.

L'eurodéputée a également réagi au dispositif en passe d'être voté pour obliger les députés européens à faire connaître leurs liens et leurs rencontres avec des lobbyistes. Une mesure qui existe déjà au Parlement, rappelle Rachida Dati, car l'Europe "est très en avance sur la transparence" par rapport à la France, et qui ne sera qu'officialisée par ce vote.

  • Légende du visuel principal: Rachida Dati, eurodéputée et maire du VIIème arrondissement de Paris © Radio France / capture d'écran
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.