Le directeur général du WWF, Pascal Canfin est l'invité de la Léa Salamé à 7h50.

Au sujet de la démission de Nicolas Hulot " J’ai été surpris de la façon dont cela s’est fait en revanche, je savais que le feu couvait. Je lui ai parlé, il va bien et je suis là pour tirer les leçons."

Pour lui, le ministre démissionnaire, s'est confronté comme tous les ministres précédents, au fait que l'Etat n’est pas organisé pour produire la transition écologique dont on a besoin.  "Il faut un Big Bang comme il y a eu au moment de la création de l'Union Européenne ou lors de la décentralisation."

"Maintenant, il faut faire un Big Bang sur l'environnement. Le président est face à lui-même. L’écologie ce n'est pas son histoire, mais il est le premier président post-Paris. Il manquera à une de ses responsabilités historiques, s'il ne le faisait pas. 

La dette financière et la dette écologique doivent être au même niveau."

"A mes yeux, le modèle libéral est compatible avec l’écologie. Ce que l’on doit faire c'est changer les règles du jeu pour que des investissements soient libérés."

Aucun écologiste n’ira dans ce gouvernement s’il n’y a pas de Big bang. Car nous sommes convaincus que cela ne peut pas continuer comme avant. Pour ma part, je suis très bien à la tête du WWF.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.