Nicolas Revel, Directeur général de l'Assurance maladie était l'invité d'Alexandra Bensaid.

La Cour des comptes dresse un bilan complet sur l'état de santé de l'Assurance Maladie. 

Nicolas Revel, Directeur général de l'Assurance maladie est l'invité d'Alexandra Bensaid. 

Trop de dépassements 

Nicolas Revel reconnait que les dépassements d'honoraires pratiqués par les médecins de secteur 2 sont trop importants : 

45% des professionnels pratiquent des dépassements d’honoraires. C'est trop !

Mais pour lui, le plan engagé il y a cinq ans par l'Assurance maladie a permis de réduire le nombre de médecins pratiquant ces dépassements. La CNAM couvre une partie des côtisations sociales des médecins s'engageant à diminuer leurs dépassements. 

Depuis 5 ans, ces dépassements se réduisent

Mais selon la Cour des comptes, pour dix euros de cotisations sociales couverts par la CNAM, les médecins ne baissent leurs dépassements que d'un euro. L'Assurance maladie est donc perdante.

Ce chiffre de la Cour des comptes est erroné 

Car selon Nicolas Revel, au contraire, pour 100 millions d'euros investis dans ce plan par la CNAM, les réductions de dépassements effectuées par les médecins représentent 350 millions d'euros.

Autre problématique pour la CNAM : il faut composer aujourd'hui avec une baisse du nombre de généralistes mais une hausse du nombre de spécialistes : 

Enfin, l'un des gros chantiers de l'Assurance maladie dans les prochains mois sera de réduire le reste à charge sur l'optique, les soins dentaires et les prothèses auditives. 

Les négociations avec les chirurgiens dentistes sont en cours. Elles ne sont pas simples et j'ai bon espoir qu'elles aboutissent à un accord en février ou mars prochains.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.