Sébastien Lecornu, ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des Territoires, en charge des Collectivités territoriales, est l'invité d'Alexandra Bensaid.

Le ministre en charge des collectivités locales a mis l'accent ce mardi, au micro d'Alexandra Bensaid, sur ses actions en matière d'Écologie. Au sein de son ministère, "200 millions d'euros" de budget sont dédiés au financement écologique sur le territoire, souligne Sébastien Lecornu, qui défend la hausse de la taxation sur les carburants.

Une hausse qui, martèle le gouvernement de toute part, vient "à 75 %" de la situation géopolitique, et qui sert pour les "25 %" restants à financer la prime à la conversion et les autres postes de transition énergétique.

Mais cela suffira-t-il à calmer les craintes des Français et des collectivités, alors que la suppression progressive de la taxe d'habitation laisse toujours les élus locaux circonspects quant au financement de la mesure. Sébastien Lecornu rappelle et confirme que cette mesure sera bien financée "à l'euro près", non seulement pendant la période de transition, mais aussi après et qu'elle ne sera pas compensée par un nouvel impôt. Sur ce point, le ministre annonce que le chantier de la fiscalité locale est ouvert.

Interrogé enfin sur la fin du statut de fonctionnaire et les accusations de "privatisation" du service public, le ministre se montre critique : ce n'est pas, selon Sébastien Lecornu, parce que l'on passe d'un statut à un contrat, qui permet un meilleur "pilotage" que cela se fera au détriment des agents.

Légende du visuel principal:
Sébastien Lecornu © AFP / Bertrand Guay
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.